Comment réussir son CV : comment avoir un CV attractif ?

On dit toujours que pour réussir son CV, il faut se mettre dans la peau du recruteur. Il faut savoir « se vendre », obliger l’employeur à s’intéresser à vous. Le Curriculum Vitae, est en quelques sorte le résumé de votre vie. Il donne une idée précise sur tout votre savoir et votre savoir-faire.

Le CV est une image de vous, donc jouez la carte de la vérité. Clarté, précision, efficacité, précision et honnêteté sont les principales clés d’un bon CV.

Ce qu’il faut faire

Avant de commencer à rédiger votre CV, voici quelques conseils pratiques :

  • Votre CV ne doit pas dépasser deux pages,
  • N’utilisez jamais d’abréviations,
  • Pour chaque formation, stage ou travail énumérez vos compétences acquises,
  • Chaque mot doit être choisi avec précision et n’utilisez jamais des mots négatifs.

La rédaction d’un CV est loin d’être une tâche facile, c’est votre passe pour décrocher un emploi. C’est en quelque sorte votre identité au près des recruteurs.

Un employeur va décrypter les grandes lignes de votre personnalité et votre caractère depuis votre CV, donc tâchez de bien vous valoriser tout en restant honnête et véridique. N’entamez pas une série de copier coller, soyez original et innovant. Un recruteur reçoit des centaines de CV par jour, veillez à ce que le votre sorte du lot et réussisse à capter son attention le plus longtemps possible.

La forme est toute aussi importante que le contenu. Adoptez une forme et gardez la ; ne changez pas de style ou les nuances des couleurs à chaque paragraphe, ça fera un effet de désordre, et le lecteur va être confus. Ne misez pas tout sur le contenant non plus, car en fin de compte il cherche vos compétences et non pas la beauté de votre CV, donc faîtes le juste milieu. Il doit être clair et bien ordonné, pour qu’il ne se perde pas et tombe très vite sur les informations importantes.

Étapes de la rédaction

Il faut d’abord choisir une méthode :

  • Ordre chronologique ;
  • Ordre anti-chronologique ;
  • Fonctionnel.

Si vous êtes débutant, misez sur l’énumération chronologique de vos formations et expériences et descendez jusqu’au jour de la rédaction. Si par contre vous avez beaucoup d’expériences, commencez par votre dernier poste occupé et mettez en valeur vos formations et expériences, puis, remontez jusqu’aux plus anciennes.

Maintenant, si vous avez beaucoup de compétences, adoptez le format « fonctionnel », il consiste à mettre en avant tout votre savoir-faire et vos connaissances acquises lors de vos différentes expériences.

Votre entête doit contenir :

  • Les coordonnées personnelles : nom, prénom, numéros de téléphone, adresse e-mail, fax ;
  • Âge et date de naissance ;
  • État civil : célibataire, marié ou divorcé ;
  • Nationalité.

Une fois vos coordonnées et votre situation présentés, débutez la rédaction.

Commencez par énumérer vos diplômes et formations diplômantes : citez-les par ordre chronologique. Ensuite, passez à vos expériences : indiquez les postes que vous avez occupé et les même les stages, et si vous avez fait du bénévolat en adéquation avec le poste désiré, n’hésitez pas à le mentionner.

Maintenant, passons aux compétences. Si vous êtes polyglotte, indiquez les langues que vous maîtrisez et à quel niveau. Évitez les expressions banales qui sont vues et revues (lu, écrit, parlé). Vos compétences en informatique peuvent vous être d’un grand appui (par exemple, le pack : Word, Excel, Powerpoint…), ainsi que d’autres logiciels que vous maîtrisez (Photoshop, montage vidéo, administration réseau…).

Maîtrisez l‘art des bons mots. Le recruteur doit savoir que vous avez fait votre travail seul, et que ce n’est pas du copier coller d’internet, car cela risquerait de donner une fausse impression sur votre personnalité.

Osez l’originalité, innovez et démontrez vous, car les CV dans sa boite e-mail, y’en a par milliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *